Vous êtes ici

communisme

Se défaire du travail

Un détour par Marx (et le marxisme), pour comprendre le travail, la valeur, le capitalisme... et le communisme.

Le crime comme réalité et comme représentation

De la nécessité (et de la difficulté) de critiquer à la fois les « réacs » et les « progressistes ». 

Karl Nesic (1945-2016)

Un autre regard sur le communisme et son devenir

L’Harmattan, 1996 (extraits)

Prolétaire et travail : une histoire d'amour ? (2002)

Entre soumission au travail et résistance au travail, la tension est permanente. L'indéniable identification du prolétaire au producteur n'est pas la cause décisive de nos défaites passées. .

Pour un monde sans morale (1983)

Introduction à une anthropologie révolutionnaire.Il n'y a pas de critique sociale sans critique des mœurs et des modes de vie antérieurs au capitalisme et tels qu'ils ont été intégrés par lui.

Le Tout sur le tout (2010)

Réponses à un questionnaire qui oblige à trier entre vraies et fausses évidences, à relativiser ce qui doit l’être, à reprendre ce qui reste fondamental.

Contribution à la critique de l'autonomie politique (2008)

 Critiquer la démocratie n’a de sens qu’à condition de se demander comment une révolution future pourrait développer une nouvelle façon de vivre et de s’organiser.

Le point d'implosion de l'idéologie démocratiste (1989)

Critiquer la démocratie bourgeoise est assez facile. La critiquer dans son principe est plus compliqué, et tout aussi nécessaire.